Les calamars, tout comme les pieuvres, sont des animaux marins comestibles. En effet, ils sont très bénéfiques pour la santé humaine, car ils détiennent près de 90 calories nutritives et moins de gras. En plus, ils sont riches en vitamines. La pêche des calamars se fait de diverses manières, mais celle au bateau est la plus souvent appliquée. Pour avoir de meilleurs résultats, voici quelques astuces.

Trouver les calamars au sondeur

Bien que cela soit fastidieux à cause de la mer, cette astuce est une idée géniale pour trouver les calamars. C’est vrai que ces derniers vont souvent en bande, mais ils ne sont pas facilement repérables. Alors, à l’aide d’un sondeur, ils ne vous échapperont pas. Ce qui rend cette ruse géniale est le fait de voir clairement le calamar, bien avant même de distinguer ses cris. Cependant, cela ne garantit pas de tomber sur ces êtres aquatiques du premier coup ou même vivants.

La bonne hauteur d’eau

Contrairement aux croyances de certains pêcheurs, le calamar ne s’attrape pas obligatoirement au fond de l’eau. Ils peuvent se retrouver au fond comme un peu plus en hauteur. C’est donc pour cela que cette astuce préconise la bonne hauteur. En fait, en journée, le calamar préfère rester au fond de l’eau. Mais quand survient la nuit, il nage en pleine mer, afin de trouver à manger. Aussi, en raison d’une migration journalière, les calamars ne se trouvent plus en profondeur. Donc, comprenez qu’ils peuvent être partout dans l’eau et qu’il suffit juste d’être à la bonne hauteur de l’eau.

Pêcher le calamar en dérive

Quand la pêche se fait en bateau, la question à se poser est de savoir comment obtenir un bon résultat. Alors, il faut opter soit pour une pêche en dérive libre ou celle freinée. De toute façon, que le choix porte sur l’une ou l’autre, ce sera aux éléments naturels de le décider. Parce qu’au final, il n’existe pas de type de dérive infaillible.

Catégories : conseils